Archives mensuelles : octobre 2015

Point sur les négociations des ouvertures dominicales au BHV/Marais

Objet : Point sur les Négociation ouvertures dominicales au BHV/Marais

1. Notre position syndicale :

Le syndicat Sud Solidaires Bhv réuni en assemblée générale le 6 octobre 2015 avec à l ordre du jour notamment les ouvertures dominicales a approuvé la décision de la commission exécutive du 28 août dernier concernant la décision de la demande d ouverture des négociations sur ce sujet.

Suite à la parution des décrets de lois concernant les ZTI et le travail dominical, l’assemblée générale, après des débats animés et constructifs à la majorité des présents a réaffirmé la volonté d’être ferme sur:
• le pur volontariat avec un contrôle et un planning annuel fixé à l avance par salarié concerné.
• Une contrepartie financière importante.
• La possibilité aux temps partiels d étendre leurs amplitudes horaire.
• L’abandon du nouveau dispositif de rem vendeur pour les employés
• La création d’une équipe de fin de semaine avec l’embauche d’un personnel dédié.
• Un effectif suffisant rayon par rayon service par service tout le long de la semaine
• La possibilité pour les administratifs qui en feraient la demande d’effectuer jusqu’à 3 ouvertures.

Le syndicat Sud Solidaires BHV demande que chaque salarié soit décideur et acteur de l avenir de notre enseigne c’est pour cela qu’il a demandé à la direction que les salariés Bhv soient consultés sur la mise en place de ce dispositif.

2. Cadre des négociations au BHV/Marais

La réunion 0 a été tenue le 18 septembre 2015 fixant le calendrier (7 et 20 oct.,5 nov.) et le cadre des discussions, toutes les organisations syndicales représentatives étaient présentes (cgt,cftc,cgc,sud solidaires).

Aujourd’hui 7 octobre en réunion 1, Sud Solidaires BHV a demandé d’aborder dans le détail les dédommagements octroyés aux personnes effectuant les ouvertures dominicales et qui font l’objet d’un contrat spécifique travailleur fin de semaine (garde des enfants, exercice droit de vote, transport, restauration, possibilité de transformer leur contrat en contrat travail en semaine selon disponibilité et critères)

D’autre part notre syndicat a réaffirmé sa volonté de ne pas étendre le travail dominical à toute la population Bhv, démonstration et personnel extérieur compris , restant convaincu que le travail dominical nuit à la vie familiale, associative et culturelle et ne peut pas être un modèle social.

Il faudra rapidement abordé les compensations pour les salariés travaillant la semaine et exceptionnellement travaillant le dimanche.

Paris le 7 octobre 2015.